Le seigneur des anneaux aux JO de Sochi: un saga continue…

« …Les gros chiens diront, et pour cause : « C’est un carlin qui se défend ! II faut qu’il soit fort, puisqu’il ose aboyer contre un éléphant ! « 

       ( Ivan Krylov, « Eléphant et le carlin », Fables)

olumpiarongad-sotsi-67771295

Sochi, Сочи, Sotchi… c’est le sujet qui envahit actuellement tous les médias. Certains se concentrent sur la performance des meilleurs athlètes, d’autres courent auprès des scandales : des hôtels hors normes, des pistes trop dangereuses, et au final, un anneau olympique qui ne s’allume pas pendant la cérémonie de l’ouverture. Le dernier incident, d’ailleurs, a engendré une large polémique autour de la censure, de la liberté de la presse en Russie, car le couac est passé inaperçu pour les téléspectateurs russes (les images de la cérémonie ont été diffusées avec une quinzaine de secondes de retard par rapport au direct depuis le stade. Ce temps a permis à la télévision russe de remplacer le direct par une image de la répétition pour camoufler ce ratage).  

« Censure! Tricherie! et … sacrebleu Poutine et ses jeux pourris »  – voilà ce qu’on pouvait lire dans la presse  française quelques minutes après cet incident. Et vous savez quoi? Y-en-a marre de ces journalistes ignorants assoiffés des scandales dont le but est d’accuser la Russie à tord et à travers pour rester du bon côté de la tendance (voir mon épigraphe en haut).  Mais, commençons par le début :

7692185Quelle censure ?  

Même le producteur de la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Sotchi l’a reconnu. «Lorsque que nous avons compris avant tout le monde, en quelques secondes, que le cinquième anneau ne s’ouvrirait pas, nous avons décidé d’utiliser l’image de la répétition», a déclaré le producteur Konstantin Ernst dans la nuit de vendredi à samedi, après la grandiose cérémonie d’ouverture des jeux. «Nous n’essayons pas d’en faire un secret, il n’y a là rien de scandaleux», a estimé M. Ernst, également patron de la chaîne de télévision pro-pouvoir russe Pervyi Kanal.

Et si vous appelez cela la censure, alors comment qualifierez-vous la décision des chaînes françaises de ne pas monter leur chef d’état ivre lors d’une conférence de presse au sommet du G8 ? (un rappel) Ou bien une nouvelle plus récente?

Quelle tricherie ? 

Oui, d’accord, un anneau ne s’est pas allumé ce qui a gâché un peu l’atmosphère pour les spectateurs présents au stade Fisht à Sochi. La direction de la chaîne russe a décidé d’intervenir pour que leurs téléspectateurs ne soient pas déçus. Point.

Vous avez cherché le scandale? Vous l’avez eu à la France 2. Une autre chaîne a décidé autrement ce qui ne vous concerne point. Et pour vous dire la vérité … il y avait pire. Vous pouvez lire cette histoire sur mon blog, ou bien celle-ci, ou encore celle-là pour avoir l’idée de la tricherie et de la censure à la télévision qui dérangent.

Sacrebleu Poutine et ses jeux pourris ? 

Complètement hors sujet. La cérémonie d’ouverture (bien supervisée par le président russe) a été un spectacle grandiose dépourvu de la politisation extrême et de la propagande quelconque. Les organisateurs ont su monter la culture russe et l’histoire de la Russie au-delà des clichés « mishka, matreshka, vodka, balalaika ». Et je les en remercie. Mieux que cela, Monsieur Poutine, autant critiqué pour ses propos anti-gay, a agit comme un vrai troll en invitant  le groupe russe d’électro-pop t.A.T.u., formé par deux chanteuses connues pour leurs mises en scènes et vidéos de relations lesbiennes, à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Sotchi. Et (oh my God!) pendant la cérémonie, la délégation russe a défilé sur un mix de Queen (carton jaune) et d’une chanson de t.A.T.u.  (carton rouge!)

Quel beau message à tous les journalistes-empesteurs qui ont tant spéculé sur ce sujet avant les JO et qui continuent à se plaindre de la mauvaise organisation des jeux et de leurs conditions de travail à Sotchi. Mais nous, nous connaissons bien qu’un mauvais ouvrier blâme toujours ses outils, n’est-ce pas… Pour eux, j’ai un nouveau sujet à développer: Savez-vous pourquoi c’est l’anneau rouge qui ne s’est pas allumé ? 🙂 Cherchez la réponse est sur l’image ci-dessous. Et bon fin weekend!  

L'anneau rouge symbolise bien l'Amérique.

TIP: L’anneau rouge symbolise  l’Amérique

Publicités

Mail.ru annule la coopération avec Google et lance son propre moteur de recherche

mailru

Il parait qu’avec PRISM et le fait que Google transmette des données personnelles aux services secrets américains, Mail.ru décide de ne plus utiliser Google et de le remplacer par une solution interne.

Depuis 2004, Mail.ru travaille sur un moteur de recherche. Aujourd’hui, ils ont 200 personnes impliquées dans le développement de son moteur de recherche et une base de données de 10 milliards de documents rapporte EWDN.

Même si la décision du géant du web russe a été soufflée par le contexte politique actuel; la composante économique  ne doit pas être écartée, car Mail.ru payait 20 millions de dollars à Google pour utilisation de son moteur de recherche et était obligé d’utiliser les publicités Google dans les pages de résultats.

Un peu de statistiques

En juin 2013, les parts de marché des moteurs de recherche se divisent pour la Russie à 53% pour Yandex, 34,3% pour Google et 9% pour Mail.ru. Ces 9% représentent 39,5 millions de visiteurs pour le mois de mai 2013.

Source

Lire également sur notre blog :

La Télévision Publique Russe se compromet. Déjà?

La semaine dernière seuls les paresseux n’ont pas mentionné le divorce du Président russe Vladimir Poutine. Hélas, cela nous concerne également, car cet événement a servi de test pour la Télévision Publique Russe (TPR), officiellement lancée il y a une quinzaine de jour, et nous a permis de répondre à la question posé dans un de nos articles précédent :

La télévision publique russe, différera-t-elle des chaînes gouvernementales ?

OTP (en russe) c'est l’abréviation de la Télévision Publique Russe)

Le scandale a éclaté après que la chaîne de télévision publique avait retiré des programmes une émission « Le Réseau Social » à la suite d’une blague sur le divorce de Vladimir Poutine. Dans cette émission ciblant la jeunesse  « nous avons monté une vidéo avec des photos de Poutine pour mamba.ru (site de rencontres)… Ils ont déprogrammé toute l’émission! » a écrit sur Facebook le co-présentateur du show, Vladislav Sorokine, en référence aux responsables de la TPR. 

Et ce blocage n’est pas le seul. Quelques jours avant une autre émission de Ekaterina Voronina et Vladislav Sorokine sur la démission du maire de Moscou Sergeï Sobianine, a été sévèrement critiquée par le Gouvernement et retirée de l’antenne. 

La direction de la TPR a préféré de tout mettre sur le dos des problèmes techniques (jusqu’à maintenant aucune réaction dans la rubrique presse sur le site de la TPR). Cependant, les cas de blocage ont également été confirmés par un des invités de l’émission qui n’a pas pu trouvé ni le programme avec sa participation, ni son interview dans lequel il parlait du Vice-Premier ministre du gouvernement de la Fédération de Russie Dmitri Rogozin.

« Continuez (l’émission – ndlr), mais sans nous », a ajouté Vladislav Sorokine, soulignant que lui et la co-animatrice allaient rester jusqu’à la fin de leur contrat le 30 juin. Ekaterina Voronina a confirmé l’information à la Radio Rousskaïa Sloujba Novosteï, ajoutant que son contrat lui interdisait de faire des commentaires.

Voici donc le portrait de la Télévision Publique Russe qui est censée proposer une alternative plus régionale et citoyenne que les chaînes existantes … Dommage qu’elle a choisi le chemin de mensonge comme les autres (ici je fais la référence à la principale chaîne de la télévision nationale « Perviy Kanal » qui a osé de montrer le final « alternatif » du jeu télévisé international « Crazy Games » au mois d’avril). Bref, dès le début il était évident que la TPR ne sera pas en mesure de devenir un canal libre et indépendant. Ce qui fait  peur est que mes craintes sont devenues la réalité si rapidement …

Via

Lire également sur notre blog : 

Enquête contre Berezovski après un film à la TV fédérale

See on Scoop.itMédias en Russie

Bereza

Le Parquet russe a annoncé lundi relancer une enquête contre le magnat en exil Boris Berezovski après un film de la télévision publique suggérant son implication dans plusieurs meurtres, dont celui en 2006 du transfuge du FSB (issu de l’ex-KGB) Alexandre Litvinenko à Londres.

« Le procureur en chef Iouri Tchaïka a ordonné de transmettre les informations du documentaire au Comité d’enquête pour les vérifier et prendre les décisions nécessaires », a indiqué la porte-parole du Parquet Marina Gridneva, citée par l’agence de presse Ria-Novosti. La Russie a entamé de nombreuses poursuites à l’encontre de M. Berezovski, l’inculpant en particulier de « tentative de coup d’Etat », après une série d’interviews dans lesquelles il prônait le renversement du régime de Vladimir Poutine.

S’étant enrichi dans les privatisations controversées des années 1990, éminence grise du Kremlin à la fin de la présidence de Boris Eltsine, cet ancien mathématicien à la réputation sulfureuse s’est vanté d’avoir été à l’origine de l’arrivée de Vladimir Poutine au pouvoir fin 1999, avant d’entrer en conflit avec lui et d’être contraint à l’exil au début des années 2000.

Voir le film d’Andreï Kondrashov : http://youtu.be/hSZz2CNjalQ

Médias en Russie‘s insight:

La seule chose qui surprend c’est la naïveté du Parquet qui « se charge de l’affaire » après la diffusion du film à la chaîne nationale et pas avant… (surtout que le film reprenait en grande partie des images d’archives et des éléments déjà connus sur ces affaires, avec divers témoignages à charge) … A notre avis, il s’agit plutôt de la préparation de l’opinion publique pour l’extradition de Monsieur Berezovski à Moscou. Dans ce cas, l’année 2013 promet d’apporter plein de « surprises ».

See on www.regionalpress.com

Al Jazeera VS Russia Today: une bataille pour l’audience s’intensifie

Une station de télévision « Al-Jazeera » a produit une émission sur la chaîne publique russe  « Russia Today » (RT) en l’accusant de la propagande anti-occidentale et de la couverture insuffisante des évènements importants en Russie.

Dans  l’émission « Listening Post » une journaliste Ana de Sousa a remarqué que « RT » a tenté de minimiser l’importance du mouvement de protestation dans ses reportages en se concentrant sur ​​les manifestations pro-gouvernementales qui ont eu lieu au même moment en Russie. De l’autre côté, les émissions sur les manifestations anti-gouvernementales et les émeutes en Grèce, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni ont été très bien [pour ne pas dire trop] détaillées.

Un intervenant de « Listening Post » Luke Harding, correspondant de « The Guardian » (exilé de Russie en Février 2011 pour avoir violé les règles d’accréditation) a déclaré que ceux qui veulent savoir ce qui se passe réellement en Russie ne le sauront pas en regardant « RT ».  Selon lui, l’existence de « RT » montre que « le Kremlin n’a pas pu comprendre ni la façon dont l’Occident fonctionne ni la structure de ses médias. » « Ils ont fait ce qu’ils font avec la plupart des problèmes: couvrir le projet avec l’argent » – a dit Harding.

Le rédacteur en chef de « RT » Margarita Simonyan n’a pas hésité à réagir sur son Twitter (@M_Simonyan) en qualifiant ce reportage de l’effronterie. Elle a déclaré qu’elle était surprise par «l’impudeur» des journalistes d’Al Jazeera. « Le monde entier sait que leur patron a reçu des instructions de la CIA pour la couverture du printemps arabe. « Wikileaks » a divulgué ces pourparlers. Mais non, sans sourciller ces gens-là continuent à jouer au média indépendant… » – a ajouté Simonyan.

Pour conclure, disons que dans cette histoire une chaîne en vaut une autre. Pourtant, il est clair que dans cette course à l’audience la réputation d’Al-Jazeera ne gagnera pas beaucoup de points en effectuant les coups bas pareils, car « Russia Today » « était [toujours n.d.a.] un instrument politique et personne ne le cachait« . Même Madame Simonyan a mentionné ce fait à plusieurs reprises. Finalement, cela revient à vous, mes chers téléspectateurs, de juger à travers quel prisme regarder…

Alors qui? 🙂 

D’après l’article paru sur Lenta.ru

A lire aussi le sondage sur Wikileaks : Which is better, AlJazeera or Russia Today?

Pour info: « Russia Today » est une chaîne de télévision publique qui a été créé en 2005 pour diffuser en anglais à l’étranger. Plus tard, la « RT » a lancé une version arabe et espagnole ainsi que des chaînes thématiques « RT America » et « RT Documentary ».