VGTRK prépare le lancement d’une nouvelle chaîne HD

La compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion VGTRK qui compte déjà dix chaînes thématiques dans son bouquet est prête pour en faire encore une et très prochainement.

Logo IQ HDIQ HD -c’est le nom d’une nouvelle chaîne qui fera sa parution au mois d’avril 2014. Sa grille de programmes sera composée des émissions scientifiques et  éducatives de trois chaînes thématiques sœurs : Nauka 2.0 (Science 2.0), Istoria (l »Histoire) et Moya Planeta (Ma planète) et visera le public russe et étranger.

Selon le chef du département de développement des technologies numériques de VGTRK Dimitri Mednikov le lancement de IQ HD est un des projets prioritaires du groupe. Chaque année le holding crée de nouvelles chaînes thématiques sous une marque commune « Tzyfrovoye televidenie » (Télévision numérique) et investit dans la création du contenu en haute définition (une chaîne Ma Planète à elle seule produit plus de 500 heures de contenu unique par an).

IQ HD sera donc une sorte d’agrégation des meilleurs émissions en haute définition issues des trois chaînes. Elle sera proposée par les opérateurs de la télévision à péage en Russie et dans les pays de la C.E.I. principalement, car la chaîne émettra en russe uniquement.

Voir la promo vidéo de la chaîne IQ HD

Source

Lire également sur notre blog :

Nouvelle initiative de création de la TV indépendante en Russie

« We don’t want to depend on anyone but our viewers. If you like what we do, if you believe in us as much as we believe in you, then Dozhd won’t disappear ». (TV Dozhd)

La chaîne TV Dozhd dont l’avenir est désormais engagé a lancé une campagne de financement intitulée « Les jours de l’Indépendance ». A partir d’aujourd’hui (Lundi 24 mars) et jusqu’à lundi prochain la chaîne espère de lever les fonds nécessaires à son existence. Pendant cette semaine le contenu de la chaîne (normalement payant) sera disponible gratuitement sur YouTube et sur le site officiel de Dozhd TV.

DozhdTVUne action pareille est devenue vraiment nécessaire suite aux évènements des derniers mois lorsque de nombreux annonceurs ont refusé de coopérer avec TV Dozhd suite à son exclusion des bouquets des opérateurs russes de la télévision payante. Comme résultat TV Dozhd a perdu près de 80% de ses revenus ce qui a mis son existence en question.

Les spectateurs sont invités à financer le média de quatre façons :

  1. acheter un abonnement (pour ceux qui l’ont déjà, il est proposé de payer un abonnement à un ami)
  2. acheter des souvenirs , comme un chandail, un t -shirt, une tasse, un sac etc. ou bien d’acquérir un droit d’assister au tournage de l’émission « Sobtchak vivant . « 
  3. transférer l’argent sur ​​un compte bancaire de la chaîne ;
  4. acheter un « badge  » (c’est-à-dire une sorte de part, une action) Un « badge » coûte 500 roubles minimum et peut être acheter en utilisant la carte de crédit sur Internet.

 « Malgré et contre tous nous comptons de survivre et nous survivrons si vous nous aidez. En fait, nous allons exister tant que votre soutien ne s’épuise … A la fin de cette semaine nous feront le bilan. Il se peut que nous sauront recueillir assez d’argent pour assurer l’existence de la chaîne pour un jour, pour une semaine ou pour un mois ; et peut-être pendant des mois, tout dépend de vous » –  a déclaré la rédaction de la chaîne sur son site officiel. Dans la lettre à son audience le collectif de la TV Dozhd se compare à la télévision publique dans le sens traditionnel : une chaîne sans publicité, financée par ses téléspectateurs.

Un vrai défit non seulement pour une chaîne, mais aussi pour la société russe qui peut faire un choix et dire « OUI » ou « NON » à l’existence d’une chaîne indépendante. Une perspective encore plus intéressante vu que la Télévision publique russe (TPR), lancée par le gouvernement il y a un an, n’a pas trouvé l’écho dans les cœurs de l’audience russe et n’existe qu’aux maigres subventions du gouvernement.

En Russie, il n’existe qu’un exemple du média qui existe grâce au croudfunding : le portail Colta.ru, créé par le site de l’ancienne rédaction d’openspace.ru. Le ressource est opérationnel depuis Juillet 2012 et ne fonctionne que grâce aux des fonds collectés sur le portail Planeta.ru. Est-ce que le même principe de financement collectif serait suffisant au fonctionnement de la chaîne indépendante nous le sauront très prochainement.

Source

Lire également sur notre blog :

On revient après une courte page de publicité!.. Vraiment?

Tout le monde connait cet avertissement à la télé qui nous demande de ne pas changer de chaîne pendant la courte pause publicitaire. Mais que faire si la pause se prolonge?

Rossia_Pub_Champion

La Russie devient un leader incontestable par rapport au volume de la publicité diffusée à la télévision. Selon une étude menée par l’agence média Initiative le nombre hebdomadaire d’annonces commerciales par téléspectateur augmentait légèrement depuis trois ans : 441 en 2010, 444 en 2011 et 447 en 2012. Cependant, 2013 est devenu témoin de la prolifération publicitaire sans précédent: 470 spots par semaine et par téléspectateur ce qui est 20% supérieur à la moyenne mondiale! Pourtant, le temps de la pause publicitaire n’a pas beaucoup bougé. Où est le problème ?

Cela est principalement du à une hausse des tarifs du temps d’antenne (+15% en moyenne selon l’agence Media First). Les annonceurs, touchés par la crise économique, y ont régit par le raccourcissement de leurs spots publicitaires ce qui a fait des troues dans les blocs de publicité prévus par la grille des programmes. Le résultat ? Toutes les chaînes du marché sans exceptions se sont précipitées pour combler les lacunes. Ainsi, Disney a enregistré la croissance de 90% en volume de la publicité par rapport à l’année dernière. D’autres chaînes thématiques (ni généralistes) ne sont point des exceptions à la règle : Domashniy (+16%), TV3 (+13%), Peretz (+11%). 

Au final, l’annonceur a encore plus de mal d’atteindre le public ciblé qu’auparavant. Selon les experts de Initiative, 10% de téléspectateurs russes ont tendance de changer la chaîne pour ne pas regarder la publicité. Cette chiffre est encore plus importante quand il s’agit de ceux qui ont cessé prêter leur attention à la pub qui envahissent tous leurs écrans : mobiles ou fixes. Le consommateur devient immunisé contre la publicité, en quelque sorte ce qui est un signe inquiétant.

Personnellement j’ai fait un test pendant le weekend dernier en regardant les 10 chaînes de la télévision russe diffusée en clair. La différence s’est faite sentir au bout de 30 minutes de visionnage. Comme on dit, trop de pub tue la pub …

Source

PS: Pendant les vacances de Noël les chaînes russes ont gagné 2,85 milliards de roubles (6 milliards d’euro) contre 2,45 milliards en 2013. Sochi 2014, Comité International Olympique, Pampers, Microsoft, Sorti, M-Vidéo, Google ont été les marques les plus annoncées à la télé pendant cette période.

E! Entertainment Television arrive en Russie et C.E.I.

La semaine dernière nous avons appris que le holding CTC Media préparait le lancement d’une nouvelle chaîne thématique pour les jeunes filles en rentrant en en concurrence directe avec U TV. Et bien, il paraît que cette part de gâteau (les jeunes filles russes) devient de plus en plus convoitée par les médias, car une autre chaîne totalement people de Universal Networks International (UNI) a décidé d’apporter sa chaîne « E! » en Russie et dans les pays la Communauté d’Etats Indépendante (C.E.I.).

E! Entertainment Television

E! Entertainment Television bientôt en langue russe

La chaîne dont la programmation s’articule autour d’actualités divertissantes, de rumeurs, de critiques de musique et ses shows de marque comme « L’incroyable Famille Kardashian », « Fashion Police », ainsi bien qu’une nouvelle émission de télé-réalité inspirée par Instagram et Tumblr #RichKids of Beverly Hills seront disponibles en langue russe dans le deuxième trimestre 2014. 

Créée en en 1987 sous le nom de Movietime, rebaptisée ensuite en 1991, la chaîne E! est aujourd’hui disponible en 26 langues à plus de 180 millions de foyers dans 150 pays du monde entier.

CTC Media confirme le lancement de sa quatrième chaîne thématique

Cela fait quinze jours que CTC Media a reçu la licence de radiodiffusion pour la nouvelle chaîne mais aujourd’hui on peut dire officiellement que le célèbre holding lancera sa quatrième chaîne thématique en Russie. CTC Love composée principalement des programmes de la bibliothèque du holding sera distribuée sur les réseaux câblés russes et visera les jeunes fille de 18 à 25 ans. (le public de la chaîne généraliste de CTC est plus mûr, 25-34 ans). Cette niche est assez prometteur malgré que CTC Love sera obligée de renter en concurrence directe avec une autre chaîne thématique « pour les filles » – U TV.

CTCLove

Dans le premier temps quelques programmes de production étrangère sur la beauté et l’art de maquillage ainsi que les séries russes du catalogue CTC (Cadets, Ranetki et Papiny Dochki (Les filles de papa)) seront diffusés. Ensuite, selon le producteur général de la nouvelle chaîne Roman Sarkisov (ancien PDG des chaînes 2×2 et MTV-Russie) CTC Love doit commencer sa propre production vers 2014. La direction de CTC Love s’est donnée un délais de trois ans pour que « leur fille » soit disponible sur tout le territoire de la Russie (cela nous amène également à deviner sa volonté de faire passer la chaîne au troisième multiplex national).

Les frais liés au lancement de CTC Love (planifié sur printemps 2014) n’ont pas été divulgués. Cependant, selon les estimations du quotidien russe Kommersant, l’opération aurait pu coûter +/- 10 million de dollars (USD) au holding.

Source

Le holding CTC Media a été fondée en 1989. Aujourd’hui, elle trois chaînes de télévision dan ses actifs: CTC, Domashniy et Peretz.

Lire également sur notre blog:

Deuxième multiplex de la TNT est lancé à Moscou

Le passage de la Russie en tout numérique continue avec le deuxième bouquet de TNT qui devient disponible dans la capitale et les région environnantes.

TNT_Russie

Le logo du programme fédéral de passage en tout numérique implémenté par le Réseau Russe de Télévision et de Radiodiffusion (RTRS)

Dans son communiqué, le Réseau Russe de Télévision et de Radiodiffusion (RTRS) annonce que le multiplex RTRS-2, utilisant la technologie DVB-T2, est prêt à offrir aux téléspectateurs un bouquet de neuf chaînes: Ren TV, Spas, CTC, Domashnij, NTV+ Sport Plus, Zvezda, Mir, TNT et Muz TV. Une dixième chaîne (TV3 ou Dozhd) va les rejoindre à l’issue d’un concours le 18 Décembre 2013.

Rappelons, que le premier multiplex de la TNT se compose également de dix chaînes. Quand au troisième – il proposera quatre chaînes municipales (régionales) en définition standard (576i) et une chaîne fédérale en haute définition (1080i).

Source

Lire également sur notre blog: 

Lagardère Active lance la Chaîne du Père Noël en Russie

See on Scoop.itMédias en Russie

A quelques jours du lancement, le 1er décembre en exclusivité avec CANALSAT, de la 3ème édition en France de La Chaîne du Père Noël, et fort du succès de TiJi Russie (ТиЖи) et Gulli Russie (Гулли), Le Pôle TV de Lagardère Active s’apprête à lancer la première édition de Telekanal Deda Moroza (La Chaîne du Père Noël en Russie).
DedMorozTV

Du 1er décembre au 31 janvier 2014, ce sont donc près de 2 million d’abonnés à l’offre IPTV de Rostelecom (qui a signé le contrat d’exclusivité avec Lagardère), leader sur le marché des fournisseurs d’accès haut débit et des services d’IPTV en Russie, auront accès à une nouvelle chaîne « saisonnière » Telekanal Deda Moroza.

Avec cette nouvelle offre, les enfants pourront découvrir, en langue russe une programmation 100% Noël avec notamment des programmes exclusifs issus de la version française : Chris &Mas et la fabrique du Père Noël, les mini-ateliers du Père Noël ainsi qu’un large choix de séries, de films et de téléfilms pour toute la famille. Tout le contenu de la chaîne a été professionnellement  traduit. La grille des programmes a également été adaptée et les jeunes téléspectateurs verront des dessins animés et des films préférés de la production nationale qui ont prouvés leur qualité au fil des ans.

Gérald-Brice Viret, Directeur Délégué des chaînes de télévision France et Internationale de Lagardère Active, se félicite de l’arrivée de cette nouvelle chaîne sur le marché russe. « Après TiJi Russie et Gulli Russie, Lagardère Active, s’appuie une fois encore sur son expertise de l’univers jeunesse et de l’international, pour proposer au marché russe une nouvelle chaîne jeunesse avec une diversité de programmes et des contenus originaux à destination du jeune public. »

See on www.leblogtvnews.com

Strela – une nouvelle chaîne russe est lancée

logo_strela

Une nouvelle chaîne généraliste russe Strela (une flèche) a commencé à émettre à partir du satellite Horizons-2. Les éditeurs de la chaîne promettent de canaliser l’humeur positive et une riche palette de programmes éducatifs et de divertissement tout au long de la journée.

« Nous n’avons ni les bulletins d’information,  ni  les enquêtes criminelles, aucune information négative. Vous pouvez regarder notre chaîne en famille et ne pas avoir peur de gâcher votre soirée… » – proclame la présentation de la chaîne.

La chaîne Strela est diffusée en clair 24h/24 dans tous les bouquets de l’opérateur satellite Orion-Express (l’opérateur de la télévision payante qui connaît la plus forte croissance en Russie, aujourd’hui il compte plus de 1,4 million d’abonnés)

Source

Les chaînes U, Muz TV et Disney Russie sont à vendre

UTV-is-for-sale

Le ‘branding’ et ‘re-branding’ des chaînes appartenant au holding UTV (UTH Russia), leur positionnement et re-positionnement semblent toucher à leur fin. Le journal russe « Vedomosti » nous a appris que plusieurs sociétés de médias russes ont reçu une offre d’achat de 100% des actions du holding UTV qui comprend trois chaînes: U TV (ancienne chaîne musicale hertzienne qui a connu la transformation radicale en devenant la chaîne pour les jeunes filles), MuzTV (une chaîne musicale qui a reçu sa place dans le deuxième multiplex russe) et la version russe de Disney (qui en 2011 a repris la fréquence de la chaîne sportive mourante du holding 7TV en achetant 49% de ses actions pour  300 millions de dollars). 

Le holding UTV a été créé en 2009 par la fusion des actifs télévisuels de deux hommes d’affaires russes: A. Usmanov et I. Tavrin. La raison de la vente actuelle peut être expliquée par deux choses: tout d’abord, c’est Monsieur Tavrin, la force-motrice principale du UTV, qui est devenu le DG de l’opérateur mobile russe « Mégaphone » l’année dernière. N’arrivant pas à se concentrer sur sa nouvelle activité il a décidé de se retirer complètement de UTV. Deuxièmement, le marché de la télévision russe a nettement ralenti cette année et les deux businessmans ne s’attendaient plus que la valeur de leurs actifs télévisuels augmenterait. Alors, ils ont préféré de saisir ce moment pour tirer les bénéfices (le holding UTV a enregistré des revenus de R4.5 milliards (€ 103 millions) l’année dernière).

Source

Le cycle documentaire sur la famille Tolstoï

Famille_Tolstoi

Les descendants de Léon Tolstoï (crédits photo: RIA Novosti)

Les descendants les plus célèbres et les ancêtres du grand écrivain russe Léon Tolstoï sont les héros du cycle documentaire Les Tolstoï. La première a eu lieu le 3 juillet dans un musée, un domaine du grand classique russe Yasnaia Poliana à l’occasion de l’inauguration du IVe festival international d’art « Jardin des génies ». L’auteur du film documentaire est la journaliste en vue Fiokla Tolstaia, arrière-petite fille de l’écrivain, qui a accordé une interview à La Voix de la Russie.

Le cycle sera composé de huit films de 30 minutes et racontera une histoire fascinante de la famille Tolstoï qui est très ancienne. Parmi les héros des films, il y a des personnes ayant vécu il y a plusieurs siècles.

« Par exemple, il y a l’histoire du premier comte Tolstoï, Piotr, qui était un disciple de Pierre Le Grand. Cet homme étonnant était l’arrière grand-père de l’écrivain. Une des personnes les plus riches de Russie, il a failli être exécuté, puis il a été envoyé en exil sur les îles Solovki, où il est mort à l’âge de 82 ans » – raconte Fiokla Tolstaia.

Les films seront projetés en automne sur la chaîne de télévision fédérale Kultura (culture). 

Source