Pokémons reviennent en Russie

Les fans Pokémon de Russie pourront à nouveau visionner leurs épisodes favoris du dessin animé, puisque Pokémon et le diffuseur à accès libre russe 2X2 ont récemment signé une entente pour débuter la diffusion des séries et des longs métrages de Pokémon Company International pendant la durée de 5 ans.

Pokemon2x2La grande première aura lieu le 1 mai 2014 quand la chaîne va entamer la diffusion de la saison « Pokémon: Black & White ». En ce qui concerne  la nouvelle série : XY elle sera disponible sur 2×2 dès septembre prochain. Le sponsor de l’événement sera un partenaire de longue date de la marque « Pokemon » – la société Nintendo, qui en Octobre 2013 a sorti  le jeu vidéo « Pokémon X » et « Pokémon Y » pour les consoles Nintendo 3DS, Nintendo 3DS XL et Nintendo 2DS.

Cette nouvelle saison XY, qui est déjà en cours de diffusion dans plusieurs marchés à travers le monde, portera le nombre total d’épisodes Pokémon à près de 800.

2X2 se joint aux autres partenaires européens comprenant CITV au Royaume-Uni, Gulli en France, K2 en Italie, YEP! en Allemagne, Clan TV en Espagne, TV4 en Suède, TV2 en Norvège, VT4 et Club RTL en Belgique et Disney XD dans différents marchés à travers l’Europe. D’autres partenaires incluent Cartoon Network aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Amérique latine; Eleven en Australie; etv en Afrique du Sud; et YTV au Canada.

Source

La série Bracelets rouges sera adaptée en Russie

8515_pulseras_rojasUne très populaire série espagnole Pulseras Rojas (les bracelets rouges), qui a également connu un grand succès d’audience en Argentine (Telefe) ce printemps,  va bientôt paraitre sur les écrans russes. Ceci est grâce a l’acquisition de du format par les société AVK Production et FILM.UA qui se chargeront de l’adaptation pour une des chaînes majeures en Russie (probablement pour Channel One Russia).

Pulseras Rojas a  été créée par Albert Espinosa pour la télévision catalane TV3. La série évoque la vie de plusieurs jeunes patients atteints de graves maladies. Au sein du service pédiatrique, Les Bracelets rouges revient avec humour et tendresse sur leur situation. Le désir de vivre et de surmonter l’adversité sont les moteurs de leur quotidien. En 2012, la première saison attrait jusqu’à 3.13 millions d’Espagnols sur Antena 3, soit 20.7% de part d’audience. Chérie 25 a proposé la première saison en France début 2013. L’Italie est le premier pays à avoir adapté cette fiction. Lancée devant 5.3 millions de curieux le 26 janvier dernier, Braccialetti Rossi captivait 6.25 millions d’Italiens dimanche dernier sur RAI 1, soit 22.4% du public.

Voir: Une épisode de Pulseras Rojas (sous-titres anglais)

Lire également sure notre blog:

Le format de TV3 est vendu aux Etats-Unis

Une très bonne nouvelle pour le marché des formats TV russes !

Après que le studio de production russe Yellow, Black and White avait vendu son format « La Cuisine » aux CBS Surdios International c’est la chaîne TV3 qui a pris le relais en finalisant un accord de vente pour son format « Udivi Menya » (Surprends-moi) avec Ricky Kirschner, le producteur et le créateur du programme « The Biggest Looser » pour NBC.

"Surprends-moi!" le format développé par TV3

« Surprends-moi! » le format développé par TV3

 Selon le PDG de TV3 Madame Daria Fialko, les négociations ont pris presque trois moi. « Le son de Ricky Kirschner, un fan des shows de la magie, avait découvert ce show russe sur Internet et l’a montré à son père. Ricky nous a contacté et c’est ainsi que l’affaire a été conclu » – a ajouté la directrice de la chaîne russe.  Le montant de l’accord n’a pas été relevé. Pourtant les spécialistes du secteur estiment qu’il s’agit de l’acquisition dont la valeur vacille entre 1,2 et 3,7 millions de dollars américains.

Le format « Surprends-moi » c’est le premier format que la TV3 a réussi à vendre à l’étranger. Madame Fialko a également déclaré que les négociations pour la vente d’autres formats originaux dont « La personne Invisible », « Les Chasseurs de Fantômes », « Les Psychosomatiques: une autre médecine » sont en cours.

Lire également sur notre blog:

L’empire médiatique de Gazprom s’agrandit

Remerciement spécial à #Ligouchka qui a écrit cet article sur son blog Paris-Moscou Sans Détour GazProm_ProfMedia_Logos

Le 26 novembre le holding Gazprom-Media a annoncé le rachat de ProfMedia à l’homme d’affaires Vladimir Potanine. Dans un communiqué commun, Gazprom et Interros, l’autorité d’investissement de Profmedia, annoncent que l’accord devrait être finalisé au début de l’année 2014, une fois que les autorités de régulation auront donné leur feu vert.

Il était de notoriété publique que l’homme d’affaire Vadimir Potanine cherchait depuis longtemps à se séparer de l’actif du groupe de médias, mais les experts ne s’attendaient pas à la vente de ProfMedia dans son ensemble.

« Gazprom média est clairement amené à devenir un centre de contrôle unique de l’industrie des médias de Russie » s’insurge Evgueni Kouzine, rédacteur en chef du magazine Médiaprofi. L’élargissement de cet « empire médiatique » préoccupe, par ailleurs, certains actionnaires de Gazprom, qui lui reprochent de s’éloigner de son domaine de prédilection, le monopole public des exportations de gaz naturel.

En 2012, les recettes « Profmedia » ont augmenté de plus de 17 % par rapport à l’année précédente et s’élèvent à près de 20,2 milliards de roubles. Les recettes de « Gazprom-Media », au cours de la même période, s’élèvent à 52,3 milliards de roubles.

L’achèvement de la transaction est prévu pour le début de l’année prochaine, quand ils ont reçu l’approbation réglementaire. Les termes financiers de la transaction n’ont pas été divulgués.

Infographie : à qui appartiennent les médias en Russie ? En bleu : Gazprom média, en orange : Profmedia.

Désormais, le défi majeur du Gazprom serait de construire une structure efficace du management de ses actifs qui a été souvent critiquée par les experts médias même avant cette acquisitions importante… En premier lieu la direction du « Gazprom-Media » devrait résoudre le problème de concurrence interne entre les chaînes de télévision visant le même public comme « TNT », « TV3 » et « Vendredi« . Si, bien entendu, le holding veut définitivement prendre les nouveaux actifs sous son aile.

Yandex acquiert Allo Ciné russe

See on Scoop.itMédias en Russie

Kinopoisk

Le groupe internet russe Yandex a annoncé mardi l’acquisition du site Kinopoisk.ru, base de données consacrée au cinéma et séries télés détenue à 40% par le français Allociné.

Le propriétaire du premier moteur de recherches russe n’a pas dévoilé le montant de la transaction, mais la presse a évoqué récemment des valorisations dépassant les 50 millions de dollars, soit dix fois plus qu’en 2009, quand Allociné avait investi dans le site.

Détenu à 40% par le site français et à 60% par ses fondateurs, Kinopoisk est « le site le plus important et le plus complet en russe consacré aux films, programmes de télévision et célébrités », a souligné Yandex.

Avec 18,6 millions de visiteurs par mois, il se place à la 16e place des sites russes.

Yandex compte développer la vaste base de données de Kinopoisk à l’aide de ses technologies de recherche pour en faire « un large système de recommandation de films conçu pour prendre en compte les préférences et intérêts des utilisateurs ». Kinopoisk conservera son nom de domaine.

Le groupe russe coté à New York souligne aussi que cette acquisition cadre avec sa stratégie de renforcer ses relations avec les détenteurs de droits d’auteur (musique et films).

Médias en Russie‘s insight:

Très très sage de la part de Yandex qui se prépare à la bataille avec Sputnik.ru sur l’ensemble du territoire russe et C.E.I.

See on www.fusacq.com

MIPCOM 2013: Rossya 1 achète Rising Star de Keshet

rossya1risingstar

La chaîne russe de VGTRK Rossya 1 est devenue le deuxième réseau européen qui a acheté un nouveau format israélien « Rising Star » produit par Keshet (M6 a été la première chaîne qui l’a acquiert).

L’accord négocié par Cynthia Kennedy, Directeur des ventes pour la Russie est particulièrement intéressant car cela permettra à Keshet de faire le premier essai de sa technologie de vote en direct à travers plusieurs fuseaux horaires de l’immense territoire russe.

C’est quoi ce show? 

Les candidats se produisent en effet face à un rideau / mur d’images, qui sont les photos des profils Facebook de leurs supporteurs qui s’affichent au fur et à mesure des votes. S’ils atteignent un certain niveau de votes favorables (70%), les artistes en herbe voient soudain le rideau se lever et ils continuent dès lors leur interprétation face au public de la salle et surtout au jury. Le vote est effectuée via une application installée sur les smartphones (tablettes) des téléspectateurs.

En voilà la technologie de ‘second screen’ en action! Cela fait encore plus de plaisir que la Russie (la chaîne) veut bien rafraîchir leur programmation en achetant les formats innovants…

Source

La ligue 1 s’exporte en Russie

франция2

Le football français fait ses valises et s’apprête à voyager en … Russie. Eh oui. La Ligue de Football Professionnel (LFP) a trouvé un accord pour un contrat de diffusion de la Ligue 1 avec la Compagnie d’État de télévision et de radiodiffusion de la Russie (VGTRK). D’une durée de deux ans, il prévoit pour moitié un accès en hertzien gratuit et pour moitié un accès payant aux rencontres de la Ligue 1 (d’où nous pouvons supposer que les matchs du championnat de France seront diffusés par les chaînes de télévision Rossya 2 et Sport 1).

Ainsi, la VGTRK a indirectement compensé (si le terme est applicable) la perte des droits de la Premier League anglaise, qui sera de retour à l’antenne des chaînes sportives de l’opérateur de télévision par satellite « NTV-Plus ».

Le montant du contrat n’a pas été communiqué mais la LFP, qui a habituellement beaucoup de mal à vendre les droits de la L1 à l’étranger, peut se réjouir de cet accord, sachant qu’elle ne touchait jusque-là que 30 millions d’euros par an pour le revente des droits à l’étranger, au total. Le contrat est devenu possible grace à l’’attractif Paris Saint-Germain mais surtout l’AS Monaco, propriété du richissime homme d’affaires russe Dmitry Rybolovlev.

Suorce

Une chaîne russe achète la « Double vie » de Eyworks

See on Scoop.itMédias en Russie

vermistdeserie

Pervy Kanal, la principale chaîne de télévision russe vient d’acquérir le droit d’adaptation pour une série belge « Vermist » (Double vie) produite par Eyeworks.

La série télévisée dramatique met en scène la relation entre deux femmes ayant eu une liaison amoureuse avec le même homme.

La série de 10 épisodes a été diffusée par la principale chaîne belge, VRT.

L’adaptation de la série sera produite par Star Media.

Médias en Russie‘s insight:

La fiche détailée de la série se trouve ici : http://www.eyeworksfilm.be/fr/producties.asp?id=5

See on larussiedaujourdhui.fr