Le format de TV3 est vendu aux Etats-Unis

Une très bonne nouvelle pour le marché des formats TV russes !

Après que le studio de production russe Yellow, Black and White avait vendu son format « La Cuisine » aux CBS Surdios International c’est la chaîne TV3 qui a pris le relais en finalisant un accord de vente pour son format « Udivi Menya » (Surprends-moi) avec Ricky Kirschner, le producteur et le créateur du programme « The Biggest Looser » pour NBC.

"Surprends-moi!" le format développé par TV3

« Surprends-moi! » le format développé par TV3

 Selon le PDG de TV3 Madame Daria Fialko, les négociations ont pris presque trois moi. « Le son de Ricky Kirschner, un fan des shows de la magie, avait découvert ce show russe sur Internet et l’a montré à son père. Ricky nous a contacté et c’est ainsi que l’affaire a été conclu » – a ajouté la directrice de la chaîne russe.  Le montant de l’accord n’a pas été relevé. Pourtant les spécialistes du secteur estiment qu’il s’agit de l’acquisition dont la valeur vacille entre 1,2 et 3,7 millions de dollars américains.

Le format « Surprends-moi » c’est le premier format que la TV3 a réussi à vendre à l’étranger. Madame Fialko a également déclaré que les négociations pour la vente d’autres formats originaux dont « La personne Invisible », « Les Chasseurs de Fantômes », « Les Psychosomatiques: une autre médecine » sont en cours.

Lire également sur notre blog:

Polyglot – une télé-réalité russe qui vous fera apprendre des langues

Polyglot

En Russie l’apprentissage des langues étrangères a toujours été un problème :  tout le monde les apprenait à l’école ou à l’université en les oubliaient une fois les études étaient accomplies. Même les émissions linguistiques quotidiennes à la télévision centrale de l’URSS n’y pouvaient rien faire car les gens ne ressentaient pas l’utilité. Le pays était bien isolé par le rideau de fer ; seuls les plus chanceux avaient la possibilité d’aller à l’étranger pour un voyage d’affaires ou tourisme en compagnie de l’interprète désigné par le Parti (un agent de KGB, sans doute) 🙂  Or, jusqu’à aujourd’hui on ressent l’écho de cette catastrophe linguistique car les gens qui ont plus de 30 ans éprouvent souvent des difficultés « insurmontables »  pour s’exprimer dans une autre langue…

C’est peut être pour cela qu’une nouvelle émission « Polyglot » (polyglotte) sur le canal Kultura (appartient au holding VGTRK) a récemment connu un grand succès. « Polyglot » – une émission de télé réalité intellectuelle consacrée l’étude intensive des langues étrangères animée par un traducteur professionnel Dimitri Petrov. Selon le format, les élèves qui ne savent pas parler une autre langue où qui n’en ont que des vagues souvenirs n’ont que 16 heures (16 leçons) pour acquérir des compétences de communication nécessaires pour mener une conversation décente en anglais, français, italien ou espagnol.

Dimitri Petrov, un traducteur professionnel, animateur de l'émission "Polyglot"

Dimitri Petrov, un traducteur professionnel, animateur de l’émission « Polyglot »

Dans chaque émission Dimitri Petrov, un traducteur professionnel surdoué qui a appris une cinquantaine de langues (oui, 50 🙂 dont 30 dans son usage actif, applique sa nouvelle méthode révolutionnaire pour l’apprentissage des langues étrangères et il parait que ça marche à en juger par les réactions positives que Dimitri a reçues. Dernièrement, une chaîne Allemande inspirée par le succès de la méthode lui a fait une offre pour présenter son programme aux résidents russes qui ne maîtrisent pas l’allemand. Donc, il est possible que le format « Polyglot » aille au-delà des frontières de la Communauté des Etats Indépendants (C.E.I.) …

Vidéo: « Apprendre le Français en 16 heures »

MIPCOM 2013: Rossya 1 achète Rising Star de Keshet

rossya1risingstar

La chaîne russe de VGTRK Rossya 1 est devenue le deuxième réseau européen qui a acheté un nouveau format israélien « Rising Star » produit par Keshet (M6 a été la première chaîne qui l’a acquiert).

L’accord négocié par Cynthia Kennedy, Directeur des ventes pour la Russie est particulièrement intéressant car cela permettra à Keshet de faire le premier essai de sa technologie de vote en direct à travers plusieurs fuseaux horaires de l’immense territoire russe.

C’est quoi ce show? 

Les candidats se produisent en effet face à un rideau / mur d’images, qui sont les photos des profils Facebook de leurs supporteurs qui s’affichent au fur et à mesure des votes. S’ils atteignent un certain niveau de votes favorables (70%), les artistes en herbe voient soudain le rideau se lever et ils continuent dès lors leur interprétation face au public de la salle et surtout au jury. Le vote est effectuée via une application installée sur les smartphones (tablettes) des téléspectateurs.

En voilà la technologie de ‘second screen’ en action! Cela fait encore plus de plaisir que la Russie (la chaîne) veut bien rafraîchir leur programmation en achetant les formats innovants…

Source

La Russie commande la deuxième saison de Blind Taste

blindtaste-ss

Le célèbre format culinaire de dégustation à l’aveugle « Blind Taste » de Global Agency a prouvé d’être un vrai hit en Russie car la nouvelle chaîne russe Pyatnitza a décidé de commandé 45 épisodes de la deuxième saison de l’émission. (NB : la chaîne Pyatnitza a récemment remplacé la version russe de MTV).

izzetIzzet Pinto, Directeur général de Global Agency, a commenté l’acquisition : «L’adaptation de ‘Blind Taste’ réalisée par la chaîne Pyatnitza est un triomphe, les téléspectateurs russes l’adore. Notre format ‘voyage’ rapidement et je m’attends à le voir aux antennes d’autres diffuseurs importants avant MIPCOM 2013″ Voir la bande annonce de « Blind Taste »

Depuis son lancement au MIPCOM de l’année dernière, le format « Blind Taste » a déjà été diffusée sur K1 (une chaîne ukrainienne) et ​​Kanalturk (Turquie) où il est arrivé à tripler les audiences dans son créneau horaire. Hervé Hubert et Endemol ont respectivement mis leurs options sur le format en France, en Espagne et en Italie.

 Source

 

Le jeu de Takeshi Kitano prend ses racines en Russie

Takeshi_Castle_Russia

Le jeu télévisé japonaise « Le Château de Takeshi » (Takeshi’s Castle) créé par le réalisateur et acteur Takeshi Kitano, arrive cet automne en Russie où il sera adapté pour la première chaîne nationale « Perviy Kanal ».

Les candidats de « Takeshi’s Castle » sont invités à traverser une série d’épreuves physiques, à la fin desquelles seul un petit nombre de candidats participe à l’épreuve finale qui consiste à affronter  le compte Kitano et ses gardes qui défendent le château.

TakeshiCastle2En 2011 l’adaptation britannique du show a déjà été traduite en russe et mise à l’antenne du canal « 2×2 » sous le nom « Amusements japonais » (Японские забавы) qui continue à être diffusée jusque aujourd’hui. Quand à la version de « Perviy Kanal » elle deviendra la première adaptation russe de ce jeu délirant qui commence à prendre ses racines en Russie. BANZAAAAAAAAAAI ! 🙂  

Source

MIPCOM 2012 : La chaîne Rossya achète un jeu télévisé britannique

La chaîne Rossya* (la Russie) a acheté les droits d’adaptation de 12 épisodes du jeu télévisé britannique « The Chase » (la course poursuite), produit par ITV Global Entertainment et diffusé sur la chaîne ITV depuis 2009. La transaction a eu lieu au forum du contenu audiovisuel MIPCOM qui se tient cette semaine à Cannes.

Format

Mitraillée de questions diverses et variées pendant 60 secondes, une équipe de quatre concurrents tentent d’amasser autant d’argent que possible pour une cagnotte commune. Chaque bonne réponse apporte au participant 1.000 £. L’argent gagné ira bien à l’équipe si une personne qui se trouve sur leur chemin ne les empêchera pas. Le travail de ce génie de questionnaire (The Chaser) est d’attraper les joueurs et faire de sorte qu’ils ne soient pas en mesure de récupérer leur argent. Bref, il vaut mieux en voir que d’en parler: 

A notre avis, le format devrait connaitre un succès en Russie où les show « intellectuels » ont toujours été très regardés. Ne serait-ce qu’un fameux format « Tchto? Gde? Kogda? » (Quoi ? Où ? Quand ?). Elaboré en 1975 en Union Soviétique,  le jeu était diffusé en direct et faisait s’affronter les six candidats (dits, « les sages ») qui devaient répondre à des questions de logique et de culture générale. Donc, par rapport au nouveau jeu il y a une chose dont nous pouvons être sûr : c’est que les sages de « Quoi? Où ? Quand ? » auront du pain sur la planche et « The Chase » n’éprouvera pas de pénurie des Chasers 🙂

(*) ROSSYA est une chaîne généraliste, héritière de la seconde chaîne de la Gosteleradio (télévision nationale soviétique). Placée sous la tutelle du groupe audiovisuel public VGTRK, c’est l’une des chaînes de télévision les plus regardées du pays qui peut compter sur près de 50 millions de téléspectateurs.

 

GO DANCE! Le format russe arrive en Norvège

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

Un producteur russe de contenu télévisuel Star Media en collaboration avec la chaîne de télévision ukrainienne Inter et Studio Kvartal-95 ont vendu les droits d’adaptation du format « GO DANCE! » (connu sous le nom de « MAIDAN’S » dans la version ukrainienne) à une compagnie norvégienne Nice Entertainment Group.

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

Le concept de l’émission est de mettre en compétition plusieurs villes d’un pays et de voir laquelle d’entre elle remportera le titre de la capitale de la danse. Des groupes qui peuvent être composés de 500 danseurs sont entraînés par un chorégraphe professionnel avant de se produire chaque semaine dans une émission en direct. (Voir la promo)

Selon le président du conseil d’administration du Groupe Star Media, Vladislav Ryashin, c’est le troisième accord de vente à l’international pour le format « GO DANCE! ». « Auparavant, nous avons déjà conclu des accords avec les sociétés MY Tupelo Entertainment et Effervescence pour l’adaptation du format en Amérique du Nord et  France respectivement », – dit Ryashin. Maintenant, dit-il, d’autres sociétés ont manifesté leur intérêt pour pouvoir adapter « GO DANCE! » en Australie, en Suède et en Espagne.

Source.

Aujourd’hui es ventes internationales de formats russes sont en hausse. Selon « KVG Research« , en 2011 les versions adaptées de 25 formats russes ont été diffusées à l’étranger (une augmentation de près de 40 % par rapport à 2010!). Parmi ceux qui ont provoqué l’intérêt à l’étranger on peut nommer l’émission de télé réalité « Maison-2 » (« Dom-2 »), le sitcom « Les filles de papa » (« Papiny dotchki »), le jeu télévisé « Qu’est-ce? Où? Quand? » (Tchto? Gde? Kogda? ») ainisi que des séries animées pour les enfants « Smeshariki » (trad. « boules amusantes », aussi connu sous le nom de « GoGoRiki » dans la version anglaise) et « Masha et l’Ours » (« Masha i Medved »). Cependant, notons que la plupart des adaptations ont été faites dans les pays de la C.E.I. (Communauté d’Etats Indépendants).

Liens complémentaires: