Pokémons reviennent en Russie

Les fans Pokémon de Russie pourront à nouveau visionner leurs épisodes favoris du dessin animé, puisque Pokémon et le diffuseur à accès libre russe 2X2 ont récemment signé une entente pour débuter la diffusion des séries et des longs métrages de Pokémon Company International pendant la durée de 5 ans.

Pokemon2x2La grande première aura lieu le 1 mai 2014 quand la chaîne va entamer la diffusion de la saison « Pokémon: Black & White ». En ce qui concerne  la nouvelle série : XY elle sera disponible sur 2×2 dès septembre prochain. Le sponsor de l’événement sera un partenaire de longue date de la marque « Pokemon » – la société Nintendo, qui en Octobre 2013 a sorti  le jeu vidéo « Pokémon X » et « Pokémon Y » pour les consoles Nintendo 3DS, Nintendo 3DS XL et Nintendo 2DS.

Cette nouvelle saison XY, qui est déjà en cours de diffusion dans plusieurs marchés à travers le monde, portera le nombre total d’épisodes Pokémon à près de 800.

2X2 se joint aux autres partenaires européens comprenant CITV au Royaume-Uni, Gulli en France, K2 en Italie, YEP! en Allemagne, Clan TV en Espagne, TV4 en Suède, TV2 en Norvège, VT4 et Club RTL en Belgique et Disney XD dans différents marchés à travers l’Europe. D’autres partenaires incluent Cartoon Network aux États-Unis, en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Amérique latine; Eleven en Australie; etv en Afrique du Sud; et YTV au Canada.

Source

Publicités

VGTRK prépare le lancement d’une nouvelle chaîne HD

La compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion VGTRK qui compte déjà dix chaînes thématiques dans son bouquet est prête pour en faire encore une et très prochainement.

Logo IQ HDIQ HD -c’est le nom d’une nouvelle chaîne qui fera sa parution au mois d’avril 2014. Sa grille de programmes sera composée des émissions scientifiques et  éducatives de trois chaînes thématiques sœurs : Nauka 2.0 (Science 2.0), Istoria (l »Histoire) et Moya Planeta (Ma planète) et visera le public russe et étranger.

Selon le chef du département de développement des technologies numériques de VGTRK Dimitri Mednikov le lancement de IQ HD est un des projets prioritaires du groupe. Chaque année le holding crée de nouvelles chaînes thématiques sous une marque commune « Tzyfrovoye televidenie » (Télévision numérique) et investit dans la création du contenu en haute définition (une chaîne Ma Planète à elle seule produit plus de 500 heures de contenu unique par an).

IQ HD sera donc une sorte d’agrégation des meilleurs émissions en haute définition issues des trois chaînes. Elle sera proposée par les opérateurs de la télévision à péage en Russie et dans les pays de la C.E.I. principalement, car la chaîne émettra en russe uniquement.

Voir la promo vidéo de la chaîne IQ HD

Source

Lire également sur notre blog :

CTC Media confirme le lancement de sa quatrième chaîne thématique

Cela fait quinze jours que CTC Media a reçu la licence de radiodiffusion pour la nouvelle chaîne mais aujourd’hui on peut dire officiellement que le célèbre holding lancera sa quatrième chaîne thématique en Russie. CTC Love composée principalement des programmes de la bibliothèque du holding sera distribuée sur les réseaux câblés russes et visera les jeunes fille de 18 à 25 ans. (le public de la chaîne généraliste de CTC est plus mûr, 25-34 ans). Cette niche est assez prometteur malgré que CTC Love sera obligée de renter en concurrence directe avec une autre chaîne thématique « pour les filles » – U TV.

CTCLove

Dans le premier temps quelques programmes de production étrangère sur la beauté et l’art de maquillage ainsi que les séries russes du catalogue CTC (Cadets, Ranetki et Papiny Dochki (Les filles de papa)) seront diffusés. Ensuite, selon le producteur général de la nouvelle chaîne Roman Sarkisov (ancien PDG des chaînes 2×2 et MTV-Russie) CTC Love doit commencer sa propre production vers 2014. La direction de CTC Love s’est donnée un délais de trois ans pour que « leur fille » soit disponible sur tout le territoire de la Russie (cela nous amène également à deviner sa volonté de faire passer la chaîne au troisième multiplex national).

Les frais liés au lancement de CTC Love (planifié sur printemps 2014) n’ont pas été divulgués. Cependant, selon les estimations du quotidien russe Kommersant, l’opération aurait pu coûter +/- 10 million de dollars (USD) au holding.

Source

Le holding CTC Media a été fondée en 1989. Aujourd’hui, elle trois chaînes de télévision dan ses actifs: CTC, Domashniy et Peretz.

Lire également sur notre blog:

YouTube et la télévision russe

Sport, cuisine, voyage, animaux, séries, dessins animés, films d’horreur il y a du tout sur YouTube qui a récemment élargi son offre en autorisant les chaînes payantes sur abonnement. Tout est là pour que « la télérévolution » (changement global du mode de consommation des programmes TV) prônée par le fondateur de Google Sergey Brin se passe en Russie qui occupe la 5ème position pour le trafic mensuel en provenance de YouTube généré par 51 million utilisateur actifs.  Cependant, à la différence des Etats-Unis les chaînes thématiques YouTube n’ont pas encore percé en Russie; Beaucoup de questions se posent dont la plus importante est sur l’acceptation de payer pour un service dont les internautes bénéficiaient gratuitement depuis huit ans. 

YouTubeRus

Néanmoins, des chaînes de télévision russes, jusqu’à récemment très réticentes à ‘libérer’ leur contenu, commencent à s’agiter un peu plus en créant leurs propres chaînes YouTube. Très soucieuses de la chute des audience elles sont de moins en moins sceptiques par rapport aux nouvelles niches de distribution. En voici quelques exemples :

A la fin de 2012 Perviy Kanal avait signé un accord avec YouTube selon lequel la plateforme de Google a reçu les droits non-exclusifs sur quelques 3500 heures de contenu qui ont servi la base pour la création de la chaîne 1TV (+/- 140 000 abonnés).  D’autres services russes d’hébergement vidéo ont tenté d’obtenir le contenu de la première chaîne nationale (ex:  ivi.ru) mais aucun contrat n’a jamais été signé. Quand à YouTube, elle est devenue la première et la seule société légitime à diffuser le contenu de la chaîne sur Internet.

A la différence de Perviy Kanal, la chaîne NTV était assez présente sur l’Internet, car quelques-unes de ses émissions ont été diffusées sur les portails vidéo RuTube et Now.ru (les deux, comme NTV, appartiennent à Gazprom-Media). La création de la chaîne officielle de NTV sur YouTube (+/- 36000 abonnés) a été un prolongement de sa politique d’ouverture.

Rossya, la troisième chaîne de la grande ‘troïka’, est malheureusement le mauvais élève. Comme toutes les chaînes de la compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion (VGTRK), elle est très peu présente sur YouTube. Cela s’explique en partie par le fait que le contenu de la VGTRK a été longtemps représenté sur Zoomby.ru – un autre ressource russe qui avait un contrat d’exclusivité sur la distribution des programmes du holding ; Aujourd’hui ce n’est plus le cas, mais … bien que l’exclusivité ait été levée, le holding média n’a pas encore pu se mobiliser pour élaborer la stratégie de sa présence sur YouTube. Les résultats en témoignent :  les versions YouTube des chaînes thématiques de VGTRK (elle en a dix actuellement et réfléchit à la création de la onzième) ont été créées sporadiquement et rares sont celles qui dépassent la marque de 3000 abonnés. Les paroles du directeur adjoint de la VGTRK Dmitry Mednikov ne font que confirmer notre observation : « Nous donnons des miettes à YouTube.. – dit-il dans son interview à Cinémotion Lab, – notre principal partenaire reste Zoomby ».

YouTube gagne du terrain et commence à bénéficier de la notoriété non seulement chez les producteurs de contenu (chez certains la collaboration avec YouTube rapporte plus que la distribution classique) mais aussi chez les grande chaînes de télévision et des holdings médias. Si les dirigeants du groupe CTC Media ont tous été adeptes de la stratégie de distribution du contenu via son propre service de streaming (Videomore), ils commencent à s’incliner vers l’utilisation des services tiers. La chaîne YouTube de CTC Media compte plus de 46000 abonnés.

RussiaTodayYouTube

La chaîne RT – le meilleur élève de la fac ‘YouTube’ en Russie (835 000 abonnés)

De façons générale les sociétés de télévision russes ont compris que les téléspectateurs loyaux vont continuer à aller sur leurs sites-web ou bien brancher la télé à l’heure précise pour regarder leurs émissions préférées. Quand à d’autres portails vidéo, ils ne sont plus perçu comme des ennemis mais comme des ressources qui sont capables d’apporter à la chaîne des revenus supplémentaires sans trop compromettre leurs audiences. Malgré tout, le temps des chaînes  YouTube à péage n’est pas encore au rendez-vous. Même les chaînes les plus populaires sur YouTube n’y pensent pas encore. La chaîne d’information du Kremlin Russia Today en est la meilleur exemple. Très connectée, avec plus de 800 miles abonnés et le nombre de visionnage qui se rapproche du milliard elle réalise un chiffre d’affaire de $1,5 million de dollars issu de la collaboration avec YouTube (partage des recettes publicitaires) et, selon les communiqués de presse récents, ne veut rien changer.  Pour la majorité des producteurs russes à succès le partage des recettes restera le juste milieu pour l’instant.

Via

Lire également sur mon blog:

VGTRK lance sa dixième chaîne thématique!

La direction de la VGTRK (une compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion) réfléchissait longtemps sur le projet qui pourrait compléter son bouquet thématique des chaînes éducatives déjà lancées : Nauka 2.0 (trad. Sience 2.0) et Moya Planeta (trad. Ma planète) et qui pourrait faire la concurrence à d’autres chaînes thématiques présentes sur le marché. Le pari a été placé sur l’histoire.

Historya

L’Histoire (Historya, en russe), c’est le nom de la nouvelle chaîne de télévision qui sera lancée aujourd’hui, le Jour de la Victoire qui se fête le 9 mai en Russie, à 15h00. Sa grille de programmes sera à 75% remplie de contenu produit en interne par VGTRK. Les 25% restants seront occupés par les émissions populaires des grandes chaînes étrangères comme BBC, History Channel, SkyVision et autres … Les documentaires, les films, les reconstructions historiques seront parmi les genres les plus représentés ; En même temps d’autres projets intéressants seront également mis à l’antenne plus tard: des émissions analytiques, des talk-shows  ainsi que des formats courts permettant de prouver au jeune public que l’histoire peut être amusante, passionnante et instructive à la fois.

Historya_PromoVoir la promo de la  nouvelle chaîne de télévision Historya

«Ce sera un canal pour un public familial. Nous voulons nous assurer que les gens de différentes générations pourraient y trouver quelque chose d’intéressant. Cependant, nous ne voulons pas que le chaîne soit perçue comme édifiante… » – a déclaré le rédacteur en chef de la chaîne de télévision Historya Alexey Denisov

La nouvelle chaîne sera la 10ème dans le bouquet thématique de VGTRK et sera diffusée sur tous les réseaux câbles, satellites, IPTV en Russie et dans les pays de la Communauté d’Etats Indépendants (C.E.I.)

Source Lire également sur notre blog :

La Russie se dote de sa chaîne parlementaire

Vmeste-RF

L’heure a sonné pour le Conseil de la Fédération qui, suite à des promesses de Mme Matvienko, a lancé sa propre chaîne TV « Vmeste-RF » (trad. Ensemble-FR (abrégé de Fédération de Russie)) le 27 avril 2013.

La nouvelle chaîne vise à doter la Russie d’un organe similaire au Public Sénat, capable de rendre compte en direct de l’activité parlementaire. A part des transmissions des séances du Conseil de la Fédération et des bulletins d’information journaliers elle proposera des films, des documentaires et des reportages d’auteur.

Pour commencer « Vmeste-RF » s’est dotée d’un budget modeste de 80 millions de roubles (1,97 million d’euro). D’ores et déjà elle est accessible gratuitement par Internet en streaming et serait probablement incluse dans un bouquet de Tricolor TV qui est le plus grand opérateur de la télévision payante par satellite en Russie.

Source

Lire également sur notre blog:

Le président Poutine à la refonte de la TNT russe

See on Scoop.itMédias en Russie

VGTRK_chases_regional_TV

La semaine dernière Vladimir Poutine s’est retroussé ses manches pour faire de l’ordre dans le secteur de la Télévision Numérique terrestre. Sa première initiative portait sur l’ajout d’une nouvelle chaîne (TVC) dans le premier multiplex russe dont tous les opératuers de la télévision payante sont obligé de diffuser.

Par sa deuxième décision (encore moins compréhensible) le Président russe a ordonné à la Compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion (VGTRK) de créer des chaînes de télévision régionales accessibles à tous dans chaque ville, république et région de la Fédération de Russie.

Selon le décret, la VGTRK a le droit de recruter les organisations de télévision et de radiodiffusion régionales et municipales, ainsi que les rédactions des programmes et de chaînes de télévision régionales et municipales de créer une télévision régionale.

Médias en Russie‘s insight:

Qu’est-ce qu’on peut dire de tout ça? Une solution remarquable qui est faite autoritairement sans prendre en compte des chaînes régionales déjà créées… Que faire de la TNV au Tatarstan, par exemple?
De plus, des chaînes régionales comme TNV espéraient d’être incluses dans le premier multiplex russe. En vain. Maintenant leur avenir est plus que flou d’où vient le mécontentement sur les forums des diffuseurs régionaux qui (hélas) n’est visible que sur la toile. Espérons, quand même que la VGTRK qui est tout à fait capable de réaliser le projet du Président Russe sera ouvert au dialogue avec la périphérie.

Sinon, nous assisterons à la disparition des chaînes régionales indépendantes suivies par une couche entière de petites et moyennes câblo-opérateurs (ici nous faisons la référence à une autre décision autoritaire de Vladimir Poutine sur la refonte du premier multiplex russe).

Voir notre article ici: http://wp.me/p29tnH-nr

See on french.ruvr.ru

La chaîne Ma planète passe devant Discovery en Russie

Moya_Planeta

Selon le communiqué de presse de Rossya-1 la chaîne « Моя планета » (Ma planète) est devenue la chaîne le plus regardée en passant même devant la célèbre « Discovery » sur le marché russe dans le segment : chaînes thématiques étrangères consacrées aux voyage, à l’exploration et à la découverte.

Bonne nouvelle pour la VGTRK qui s’entend à assurer ce succès en créant la version de « Ma Planète » en haute définition. Cette nouvelle chaîne de télévision dont la grille ne sera composée que des programmes sur la culture et la nature des différents pays du monde entier avec l’accent sur la Russie va être lancée en 2013 et s’appellera « Ma Planète-HD ». Le réseau de distribution de la chaîne va également augmenter car elle sera disponible au delà des frontières de la Communauté d’Etats Indépendants (la C.I.E.). Toutes les émissions seront produites par les équipes de « Ma Planète ».

Source

Pour info:

« Ma Planète » a été lancée en Novembre 2009. Ce projet ambitieux de VGTRK (une compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion) est devenu la première chaîne russe entièrement consacrée aux voyages et à la découverte émettant 24h/24. La programmation de la chaîne est majoritairement composée des documentaires de vulgarisation scientifique unis par l’idée commune : aider les téléspectateurs à apprendre plus sur notre planète et sur les gens qui y vivent. Les documentaires sur la conservation du patrimoine immatériel de l’humanité, sur la conservation de l’environnement passent en fil rouge dans la programmation de la chaîne.

La chaîne AMEDIA élargie ses horizons

bigphoto1314

Selon Media Atlas, la chaîne thématique AMEDIA, spécialisée dans les séries  russes commencera sa diffusion dans un bouquet russe de DISH Network qui est le plus grand opérateur de la télévision payante par satellite aux Etats-Unis (plus de 18 millions d’abonnés).  La diffusion de la septième chaîne du bouquet russe commencera en décembre 2012.

La chaîne AMEDIA, conçue pour les femmes et un public familial, a été créée en Juin 2011 par une compagnie portant le même nom, un des plus grands producteurs des séries sur le marché russe (500 – 800 heures de contenu par an).

Source

NTV lancera cinq chaînes thématiques en 2013

NTV

En fin de compte, un groupe de télévision NTV (lui aussi) a cédé à la tentation en décidant de créer son propre bouquet numérique des chaînes thématiques. (Rappelons que le premier bouquet numérique a été lancé en 2005 par Channel One Russia sous le nom de « Télé-famille numérique »; Par la suite,  la compagnie pan-russe d’État de télévision et de radiodiffusion (VGTRK) s’est activement impliquée dans ce processus et depuis 2010 elle a pu produire 15 nouvelles chaînes thématiques).

Quand à NTV, elle envisage de produire cinq chaînes en haute définition et les rassembler sous la marque « Trend » ; Ainsi « Trend – Serialy » (les séries) va proposer un large choix des séries TV russes dont les plus récentes, « Trend – Pravo » (le droit) mettra un accent sur les magazines des faits divers, les enquêtes criminelles et les drames policiers. La troisième chaîne du bouquet va s’appeler « Trend-Zvezdy » (les vedettes) et sera entièrement consacrée aux nouvelles du show-business. Le répertoire de la quatrième chaîne « Trend-Fakty » (les faits) comprendra les documentaires, les fictions, les films historiques et les émissions d’infotainment.  La dernière chaîne « Trend – Lifestyle » organisera la grille conformément à son nom: les émissions sur la mode, le style, la santé,  la cuisine, les voyages y seront majoritaires.

Compte tenu de l’énorme potentiel de la chaîne NTV qui pourra faire la promotion de ses chaînes câbles à l’antenne le bouquet « Trend » peut compter sur la croissance rapide des abonnés. Tout dépend de la qualité des émissions…

Source