Larry King rejoint la chaîne Russia Today

larrykingrt

Larry King, l’intervieweur américain qui a passé 25 ans avec CNN, va rejoindre l’équipe de la chaîne du Kremlin Russia Today (RT) sur laquelle il présentera deux programmes politiques: « Politics with Larry King » et « Larry King Now ». Les deux émissions produites par la société Ora.tv seront enregistrées dans les studios de RT à Washington.

« J’ai toujours été passionné par le gouvernement et les questions qui comptent pour le grand public ; et je suis ravi de cet occasion de parler de la politique avec des personnes les plus influentes à Washington et à travers le pays », a commenté le roi de l’interview Larry King (plus de 50 000 interviews pendant 56 ans de sa carrière).

Entre parenthèses disons que le programme « Larry King Now » a débuté sur Hulu aux Etats-Unis en juillet 2012 et continuera à y être diffusé.  En faisant renter les vedettes de journalisme RT fait encore un pas pour devancer ses concurrents sur les marchés américain et européen (je vous rappelle qu’en 2011, la RT est devenue la chaîne étrangère d’information la plus regardée sur les cinq principaux marchés américains).

Via

Lire également sur notre blog :

Mistral Production s’occupera des mannequins russes

Dans le cadre de la version russe de America’s next top model, baptisée Russian Next Top Model, la société MASTIFF (filiale du groupe Zodiak Media) a délégué la production exécutive en France de l’émission à Mistral Production.

Le tournage de ce docu-réalité (13×52’) se déroulera ainsi tout au long du mois de septembre à Paris ou encore Deauville. La diffusion est quant à elle prévue à partir du 16 septembre sur Kanal You (anciennement Muz TV).

Au programme : 15 apprenties mannequins se retrouvent en compétition à travers différentes épreuves. Chaque semaine, l’une d’elles se fait éliminer par un jury composé de personnalités du monde de la mode et du spectacle.

À noter que dans la version américaine, les participantes ont l’occasion de se rendre à une destination internationale par saison.. La capitale française avait alors reçu les candidates de la première salve, en 2003.

Source

GO DANCE! Le format russe arrive en Norvège

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

Un producteur russe de contenu télévisuel Star Media en collaboration avec la chaîne de télévision ukrainienne Inter et Studio Kvartal-95 ont vendu les droits d’adaptation du format « GO DANCE! » (connu sous le nom de « MAIDAN’S » dans la version ukrainienne) à une compagnie norvégienne Nice Entertainment Group.

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

GoDance! Crédit photo : (c)StarMedia Group

Le concept de l’émission est de mettre en compétition plusieurs villes d’un pays et de voir laquelle d’entre elle remportera le titre de la capitale de la danse. Des groupes qui peuvent être composés de 500 danseurs sont entraînés par un chorégraphe professionnel avant de se produire chaque semaine dans une émission en direct. (Voir la promo)

Selon le président du conseil d’administration du Groupe Star Media, Vladislav Ryashin, c’est le troisième accord de vente à l’international pour le format « GO DANCE! ». « Auparavant, nous avons déjà conclu des accords avec les sociétés MY Tupelo Entertainment et Effervescence pour l’adaptation du format en Amérique du Nord et  France respectivement », – dit Ryashin. Maintenant, dit-il, d’autres sociétés ont manifesté leur intérêt pour pouvoir adapter « GO DANCE! » en Australie, en Suède et en Espagne.

Source.

Aujourd’hui es ventes internationales de formats russes sont en hausse. Selon « KVG Research« , en 2011 les versions adaptées de 25 formats russes ont été diffusées à l’étranger (une augmentation de près de 40 % par rapport à 2010!). Parmi ceux qui ont provoqué l’intérêt à l’étranger on peut nommer l’émission de télé réalité « Maison-2 » (« Dom-2 »), le sitcom « Les filles de papa » (« Papiny dotchki »), le jeu télévisé « Qu’est-ce? Où? Quand? » (Tchto? Gde? Kogda? ») ainisi que des séries animées pour les enfants « Smeshariki » (trad. « boules amusantes », aussi connu sous le nom de « GoGoRiki » dans la version anglaise) et « Masha et l’Ours » (« Masha i Medved »). Cependant, notons que la plupart des adaptations ont été faites dans les pays de la C.E.I. (Communauté d’Etats Indépendants).

Liens complémentaires: 

Les scouts de Hulu et Netflix débarquent en Russie

Des représentants de « Hulu », un des plus grands services au monde spécialisé dans la distribution légale du contenu vidéo sur Internet, sont venus à Moscou pour rencontrer les dirigeants des studios de cinéma et des  services vidéo russes (Tvigle, Zoomby, Videomore). L’équipe de « Hulu » dirigée par Johannes Larcher qui est à la tête de distribution internationale s’intéresse fortement à l’état général du marché russe de vidéo en ligne, à la demande des annonceurs pour la publicité intégrée aux vidéos, à la stratégie des acteurs particuliers et à leur situation financière, –  écrit le quotidien « Vedomosti », en faisant la référence aux chefs d’entreprises de plusieurs médias en question.

L’intérêt de Hulu a été provoqué par la publication du rapport de comScore sur l’usage d’internet en Europe. Selon l’étude la Russie est un leader Européen par nombre de gens qui regardent la vidéo en ligne régulièrement (elle devance l’Allemagne et la France). Même si la domination n’est pas totale (le volume de vidéo consommée reste bien inférieur à la moyenne en Europe) le signal d’alarme a sonné pour les services comme Hulu ou Netflix dont la délégation a déjà visité la Russie en fin d’année 2011.  L’adhésion récente de la Russie à l’OMC ne peut qu’ajouter l’enthousiasme aux opérateurs internationaux.

Quand aux spécialistes russes, ils sont plus réservés dans leurs appréciations mais n’excluent pas la probabilité d’installation en Russie des leaders mondiaux de VOD en ligne. Ainsi, le vice-président de « Central Partnership » Zlata Polishuk croit que si « Hulu » est capable de proposer aux internautes russes de nouvelles séries ou films étrangers il serait en mesure d’ébranler la balance des pouvoirs de RuNET (l’Internet russe): les sites pirates perdront leurs avantages.

Le PDG du service vidéo « RuTube » Mikhaïl Ilitchev estime de son côté que Hulu va essayer de trouver un partenaire local avec une grande bibliothèque de contenu en russe (Ivi.ru ou Now.ru) pour assurer son entrée sur le marché russe.

Source

Le talk-show de Julian Assange débute sur « Russia Today » en mars

Le militant le plus célèbre de Cyberespace, Julian Assange, lance son  propre talk-show qui sera exclusivement diffusé sur la chaîne internationale russe « Russia Today » (RT). Le programme, conçu et développé par le fondateur de WikiLeaks, se concentrera sur son sujet favori: la controverse …

Dans ses émissions il va parler à dix personnalités qu’il appelle lui même les combattants contre les préjugés, les visionnaires, et les initiés des autorités du pouvoir. Globalement, Assange va discuter de questions d’actualité avec des gens de qui, dit-il, dépend « le monde de demain ».

RT exécutif Nikolay Bogachikhin a eu des entretiens avec Assange pour sécuriser les droits de diffusion de programme. Il est convaincu que travailler avec Assange serait le rêve de toute chaîne en ce moment. « Quand nous avons parlé, Julien était très calme et détendu … plein d’idées dont certaines sont nées lors de notre discussion; je pense que ce sera un spectacle très percutant », – a  déclaré Bogachikhin.

Reportage sur RT (en Anglais)