Le réseau social russe VKontakte négocie avec les maisons de disque

See on Scoop.itMédias en Russie

music_vkontakte

Le premier réseau social en Russie, VKontakte, souvent accusé de permettre le piratage, négocie avec les principales maisons de disque pour que ses utilisateurs puissent écouter légalement de la musique en ligne.

Révélées vendredi par le quotidien Vedomosti, ces discussions avec Sony Music, Warner Music et Universal Music ont été confirmées à l’AFP par le « Facebook russe », qui revendique 210 millions d’utilisateurs enregistrés.

Leur objectif est de trouver un accord avec les maisons de disque « sans préjudice pour les internautes russes », a expliqué au journal le fondateur de VKontakte Pavel Dourov.

Jusqu’à récemment, le réseau social permettait à ses utilisateurs de mettre en ligne musique et films, disponibles aux autres membres. Mais le groupe se trouve sous la pression accrue des autorités russes, qui tentent de muscler la lutte contre le piratage notamment à la suite de l’entrée de la Russie dans l’Organisation mondiale du commerce.

Le Parlement russe a adopté fin juin une loi autorisant la justice à bloquer tout site qui diffuse un film piraté sur simple demande du détenteur des droits d’auteur.

Médias en Russie‘s insight:

Une décision opportune de Pavel Dourov qui est censée de sauver le géant du ruNet. Quand à la loi contre le piratage elle vient d’être approuvée par le Président russe Vladimir Poutine et entrera en vigueur le 1 août 2013. Une décision discutable (voir notre article : http://wp.me/p29tnH-tB), qui a  certainement été prise à la hâte ce qui pourrait semer le chaos dans l’Internet russe.

See on www.lesechos.fr

Lire également sur notre blog : 

Publicités

Le fondateur du Facebook va en Russie

Le fondateur et PDG de Facebook Mark Zuckerberg se rend pour la première fois en Russie et doit rencontrer lundi le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, féru de technologies, a indiqué vendredi la porte-parole de ce dernier.

« La rencontre aura lieu le 1er octobre », a déclaré Natalia Timakova, citée par les agences russes. Les deux hommes discuteront des perspectives de « coopération dans secteur de l’internet » à Skolkovo, dans la banlieue de Moscou, où doit s’élever la future Silicon Valley russe, un projet lancé par M. Medvedev lorsqu’il était président.

Cette visite intervient alors que le secteur de l’internet est en plein essor en Russie, un marché toutefois monopolisé par des sociétés locales. À la fin de l’année dernière, Facebook, avec une audience mondiale de plus de 800 millions d’internautes, comptait 9,3 millions d’utilisateurs russes, ont calculé les chercheurs de ComScore. Par comparaison, le réseau social russe VKontakte compte plus de 34,3 millions d’inscrits et Odnoklassniki (analogue russe de « Copains d’avant ») 27 millions.

Et pourtant, le fameux réseau social a classé la Russie parmi les pays prioritaires pour son expansion future. C’est aussi de Russie qu’est originaire l’un des principaux actionnaires étrangers Facebook, tête de liste des 200 hommes d’affaires les plus riches du pays selon Forbes, Alisher Usmanov. Mail.ru Group, contrôlé par le milliardaire, et DST, qu’il possède en partenariat avec Yuri Milner, ont gagné environ 2,44 milliards de dollars lors de l’introduction en bourse du réseau social.

Il est fort possible que Mark Zuckerberg participera également à l’un des programmes télévisés russes les plus regardés, « Vetcherni Ourgant » (Ourgant du soir) sur la Première chaîne. Le présentateur du programme et la direction de la chaîne ont refusé de commenter officiellement cette information, mais nous pouvons supposer que l’apparition dans ce show du soir (très populaire chez les jeunes actifs) n’apporterait que de bénéfices à « l’enfant chéri de Mark ». Il est à noter que les préparatifs de l’apparition de Mark Zuckerberg dans l’émission à succès de la Première chaîne ont commencé à l’avance. Dimanche 23 septembre, la chaîne a diffusé le film The Social Network sur le fondateur de Facebook, puis un documentaire sur ce sujet.

De toutes les manières cette visite a ébranlé le tissu médiatique de Russie ne serait-ce qu’à en juger par la recherche effectuée en langue russe Lundi dernier (la requête la plus fréquente sur Google était « Mark+Zuckerberg » 🙂 ).

Source

Lire également sur notre blog: