Q&A: Taïsia Igoumentseva une jeune réalisatrice russe qui fait son chemin

Le court métrage En chemin, de la réalisatrice russe Taïsia Igoumentseva, a reçu le grand prix de la Cinéfondation, qui récompense les œuvres d’étudiants à Cannes. Cette année, 15 films réalisés dans 14 pays différents ont été retenus parmi plus de 1 700 projets envoyés. En plus du prix, Igoumentseva recevra également la somme de 15 000 euros. Le jury du concours était présidé par le réalisateur belge Jean-Pierre Dardenne.

En chemin, c’est une histoire de 30 minutes sur un jeune d’une mégalopole, dont le seul plaisir dans la vie est de proférer des insultes très crues aux habitants de sa propre cour entourée de grands immeubles. La Russie d’aujourd’hui a discuté avec Taïsia de sa victoire et de ses futurs projets.

Ici vous pouvez lire la version intégrale de l’interview de cette jeune réalisatrice qu’elle a accordé à La Russie d’Aujourdui (un projet du quotidien russe Rossiyskaya Gazeta, journal officiel du gouvernement russe).

See on larussiedaujourdhui.fr

Publicités