La première chaîne nationale tire le diable par la queue

On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte, et l’on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère.

  – Denis Diderot

ChannelOneLa principale chaîne de la télévision nationale Channel One est accusée de mensonge après avoir montré le final alternatif du jeu télévisé Crazy Games, (Intervilles), le format développé par Mistral Production (France). Cela parait tellement bizarre qu’on aurait pu croire à l’histoire racontée dans le film de Paul Michael Glaser The Running Man (où la télévision relaye largement la propagande mise en place par le gouvernement et modifie le final de son jeux-phare selon ses besoins).

Qu’est-ce qui s’est passé?

En bref, dans le Grand final du jeu Crazy Games animé par un suisse Olivier Grandjean, l’équipe de Russie a gagné le même nombre de points que l’équipe de Kazakhstan. Après quelques minutes de délibération le jury a décidé de décerner le premier prix au Kazakhstan. Ce qu’on voit clairement dans la vidéo n°1 (ci-dessous)

L'équipe kazakh gagne le final du jeu "Crazy Games"

L’équipe kazakhe gagne le final du jeu « Crazy Games »

Cependant, cette décision n’a pas plu à la direction de la première chaîne fédérale russe qui a décidé de « bacler » sa version du final. Dans les extraits diffusés on voit que le prix (très différent du prix officiel des Crazy Games) revient à la Russie et toute l’équipe est folle de joie: les gens se félicitent, dansent, chantent, certaines vedettes russes vont encore plus loin en disant qu’ils / elles ont toujours su (ils ont toujours cru) que le Russie remportera le final… Bref, c’est la fête, quoi! (Voir la vidéo°2 ci-dessous).

L'équipe russe fête "sa victoire" aux "Crazy Games"

L’équipe russe (elle aussi) fête « sa victoire » aux « Crazy Games »

La vérité a été révélée grâce à … Internet, bien évidemment, lorsque les blogueurs des deux pays voisins ont commencé à partager leurs joies.

Est-ce que le tournage de deux versions différentes a été prévu (autorisé) par les producteurs du jeu? Nous n’en savons rien. Si oui, pourquoi ne pas organiser une cérémonie de célébration commune aussi? Si non, … la télévision russe va très très mal puisque un petit mensonge (même dans le cadre d’un jeu ou d’une compétition internationale) restera un mensonge, une tromperie.

En attendant la fin de cette histoire nous avons envoyé la question à Olivier Grandjean via son site. Stay tuned et méfiez-vous de ce qu’on vous montre à la télé 🙂 ! 

Publicités

3 réflexions au sujet de « La première chaîne nationale tire le diable par la queue »

  1. Ping : La Télévision Publique Russe se compromet. Déjà? | Les médias en Russie

  2. Ping : Le seigneur des anneaux aux JO de Sochi: un saga continue… | Les médias en Russie

  3. Ping : Le PDG de la Channel One Russia reçoit la Médaille d’Honneur au MIPTV | Les médias en Russie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s